Le marché du e-commerce maintient sa progression au 3ème trimestre 2015

Selon le dernier baromètre de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) publié le 18 novembre, le 3ème trimestre s’inscrit dans la tendance constatée depuis le début de l’année avec une croissance à deux chiffres.
Après respectivement +14% au 1er trimestre et +16% au second, il affiche une croissance de +15% au 3ème trimestre. Les ventes sur internet ont ainsi atteint 15,5 milliards d’euros.
 

Près de 200 millions de transactions au 3ème trimestre

Si le montant moyen de la transaction est toujours en baisse (-4%, soit un panier moyen à 78 euros), le nombre de transactions ne cesse d’augmenter et frôle les 200 millions au 3ème trimestre (+20%). La baisse du panier moyen est aussi largement compensée par l’augmentation du nombre d’achats en ligne par acheteur avec 7,4 achats par acheteur sur le trimestre. Ainsi, le montant dépensé par acheteur au 3ème trimestre augmente et atteint 577 euros (contre 491 euros au 3ème trimestre 2014).

Il est à noter que le nombre de sites marchands actifs a augmenté de 15% en un an.
On en dénombre désormais 178 500 soit 24 000 de plus qu’au 3ème trimestre 2014. Par comparaison, au 3ème trimestre 2010, ils n’étaient que 73 000 ! Il y a donc 100 000 sites de plus aujourd’hui qu’il y a cinq ans.
 

M-commerce et marketplaces comme relais de croissance

L’e-commerce a, en outre, trouvé de nouveaux relais de croissance solides, comme les places de marché et les ventes via les terminaux mobiles (smartphone et tablette).
Les ventes via M-commerce ont ainsi augmenté de 39% et les ventes réalisées sur les places de marché ont progressé de 45% au troisième trimestre. En seulement trois ans, les ventes sur les places de marché ont quadruplé.

A l’approche des fêtes de Noël, la FEVAD estime que les ventes sur Internet, sur la période de novembre et décembre, pourraient culminer à près de 13 milliards d’euros (+13%) et que le marché du e-commerce français approchera les 65 milliards d’euros en 2015 contre les 62,4 milliards initialement prévus.

Assurer la disponibilité web de son site ecommerce

Toutefois, n’oublions pas  que nul n’est à l'abri d'une défaillance de son site internet. La continuité web est primordiale pour une entreprise si son activité ou son chiffre d'affaires repose sur son site. Sa disponibilité maximale est indispensable. Comment se prémunir d'un problème chez l'hébergeur ou d'une mauvaise manipulation qui casserait momentanément ou durablement le site ? C'est le chiffre d'affaires de l'entreprise qui est alors impacté.
Un point d'attention pour les dirigeants et utilisateurs de plateformes internet est de disposer en permanence d’une solution de surveillance de site internet 24h/7j et d'un plan de reprise d'activité (PRA) opérationnel, c'est -à-dire d'une solution utilisable immédiatement, 24h/ 7j pour remettre en ligne le site dans sa dernière version, facilement, en quelques minutes.

… et protéger son chiffre d'affaires

Se faire plagier les contenus de son site marchand entraîne directement une perte de chiffre d'affaires. Dans tous les domaines où l'innovation et la propriété intellectuelle demeurent des axes de différentiation forte face à la concurrence, il est primordial de se protéger des risques de copie.

 

Face aux enjeux économiques que représentent ces risques, CONTINEW, spécialiste de la continuité numérique des entreprises apporte des réponses simples et rapides : Continew WEB, un service de surveillance et plan de reprise de sites internet et Continew ANTERIORITE, un service d’enregistrement et d’horodatage des contenus web pour lutter contre le plagiat.

En savoir plus

Communiqué de la FEVAD
Garantir la disponibilité de son site marchand
Protéger les contenus de son site e-commerce