Gaia-X, le projet de meta-cloud européen sur les rails

La France et l’Allemagne donnent le coup d’envoi au projet Gaia-X. Porté par 22 entreprises privées des deux pays, 11 françaises-11 allemandes, et soutenu par les 2 états, Gaia-X veut offrir une réelle alternative aux entreprises européennes afin qu’elles puissent retrouver la souveraineté de leurs données.

Les tensions géopolitiques américano-chinoises et la crise du Covid-19 ont achevé de convaincre la France et l’Allemagne de l’urgence de permettre aux entreprises européennes de reprendre le contrôle sur leurs données rappelle Ingrid Vergara dans le  Figaro du 4 juin dernier. L’objectif à terme : créer une infrastructure européenne de données pour proposer aux entreprises une alternative aux fournisseurs de cloud américains et chinois.

Eviter le risque de verrouillage

Gaia X veut permettre de lever un frein majeur sur le marché du cloud aujourd’hui: le risque de verrouillage. En effet, une fois le fournisseur de cloud choisi et les services développés, il est très difficile voire impossible pour une entreprise cliente d’en changer.  «L’objectif est de casser ces dépendances stratégiques et aux coûts des fournisseurs» résume-t-on à Bercy.

Le danger du Cloud Act

Le marché du cloud est aujourd’hui dominé par quatre acteurs mondiaux: les américains Microsoft Azure, AWS d’Amazon, Google et le chinois Alibaba. Or depuis le «Cloud Act» signé en 2018 aux États-Unis, l’administration américaine peut demander aux entreprises américaines de livrer les données de leurs clients, y compris celles stockées hors des États-Unis. Les entreprises européennes ont donc urgemment besoin d’une alternative, au moins pour leurs données les plus sensibles.

 «Gaia X doit permettre d’offrir plus de visibilité pour les offres européennes existantes et plus de lisibilité pour les entreprises utilisatrices» résume Yann Lechelle, le PDG de Scaleway, l’une des 22 entreprises, membre fondateur du projet. Il s’agit bien ici de faire émerger un véritable «écosystème européen» capable de fournir, stocker, connecter et partager les données, en s’appuyant sur les serveurs et services de nombreux acteurs européens, quelle que soit leur taille.

Continew pour Cloud, la réversibilité des données dans le cloud

En attendant la réalisation de Gaia-X, de nombreuses entreprises utilisent des applications en mode SaaS qui présentent de nombreux avantages : souplesse, flexibilité et un coût moindre par rapport à une application ou un logiciel acheté sous mode de licence.   Rappelons que le mode SaaS permet de disposer partout et en permanence d'une solution calibrée et adaptée en fonction des besoins de l’entreprise. Néanmoins comme cité plus haut, le risque de verrouillage existe et les entreprises se sentent « pieds et poings liés » à l’éditeur de leur solution SaaS car dans l’impossibilité de récupérer leurs données.

La solution Continew pour Cloud, développée par Continew, le leader de la continuité des données numériques en Europe, affranchit les utilisateurs de solutions SaaS du risque de verrouillage.

Reposant sur une technologie éprouvée, Continew pour Cloud garantit la réversibilité des données générées en mode SaaS, et les rend disponibles sur les serveurs CONTINEW certifiés ISO 27001 et basés en France. Les données sauvegardées peuvent ainsi être récupérées à tout instant et la dépendance vis-à-vis du prestataire est éliminée. Sans décision de justice particulière, aucun risque non plus de voir ses données livrées à des administrations étrangères.
N’attendez plus pour l’adopter !

 

Pour aller plus loin

Article Le Figaro
La réversibilité et la protection des données générées dans le cloud